Make your own free website on Tripod.com

 

Où sont les fautes ?

(Avez-vous trouvé les pièges ? découvrez-les en cliquant sur les liens.)

 

 

Subtilités...

La virgule

Tout le monde, les femmes comme les hommes, monte (sujet : tout le monde) dans le car.
Les hommes, les femmes et les enfants, tout le monde, montent (sujet : les hommes, les femmes et les enfants) dans le car.
La vie, comme le bon vain, se savoure (sujet : la vie).
La vie comme le bon vain se savourent (sujet : la vie ET le v(a)in).

 

L'inversion

(voyez-vous la différence de sens ? quand est-il détourné du sens réel ?)

Je ne vois pas toujours (sens normal) l'erreur.
Je ne vois toujours pas (= pas encore) l'erreur.
Enlève tes pates sales (crasseuses) de là.
Enlève tes sales (= vilaines, moches) pattes de là.

 

Les homonymes

(amusez-vous !)

Cette tribu (peuplade) a du payé un lourd tribut (rançon) à son chef.
La princesse, qui a peur du vert (couleur) et des vers (bestiole rampante), se dirige vers (préposition) sa chambre et pose sa pantoufle de vair (fourrure) sur la table de verre (matériau).
Les joueurs, qui n'ont marqué aucun but (dans le filet) sont en butte (exposés) a la colère des spectateurs.

 

Le mot juste

La pluie commence à retomber (non) ou la pluie recommence à tomber (oui) ?
Je mène (oui) la vache au pré ou j'emmène (oui aussi) la vache au pré?
Je pose (oui) ou j'emporte (non) ou je porte (non) le panier sur la table ?
Je pose (oui) ou j'emporte (oui) ou je porte (oui) le panier dans la cuisine ?
J'élève (oui) ou je lève (non) la voix ?
Je lève (oui) ou j'élève (non) le voile ? (Vous pouvez aussi le soulever et même l'enlever !)

 

L'infinitif

(savez-vous faire la différence entre l'emploi du participe passé et celui de l'infinitif ?)

Je vais chercher une chaise.
Cette gifle, je l'ai bien cherchée.
Je l'ai envoyé (ou ée selon qui est l') chercher.
Il va aller chercher.
Il est allé chercher.
Il a aimé aller danser.
Pourquoi toujours désirer aller danser ?
Pourquoi a-t il désiré aller danser ?

 

Participes passés

Accord avec l'auxiliaire avoir (le participe passé s'accorde avec le complément d'objet direct quand celui-ci est placé avant... comme chacun sait... et oublie !)

(variation sur une pomme...)

Les pommes que les enfants ont mangées.
La pomme qu'a mangée l'enfant.
La pomme qui a été mangée par l'enfant.
L'enfant a mangé des pommes.
L'enfant et son père ont mangé des pommes.
Les enfants ont mangé une pomme et une poire.
La pomme et la poire qu'a mangées le garçon.
Les pommes et le pain qu'on mangés les garçons.
L'assiette de pommes que l'enfant a mangées (il a mangé les pommes, pas l'assiette...).
L'assiette de pommes que l'enfant a posée (il a posé l'assiette) sur la table.
Le cageot de pommes que j'ai épluchées (j'ai épluché les pommes, pas le cageot !).

 

Laissons les pommes pour plus subtil

Les deux valses qu'elle a dansées (elle a dansé QUOI : les valses).
Les deux heures qu'elle a dansé (elle a dansé PENDANT deux heures).
La bonne nous a servis (nous est COD).
Ces notes nous ont servi (nous est COI).
La foule de gens qu'il a consultés (il a consulté les gens, pas la foule).
Les statues qu'il a laissé (statues est COD de enlever et non de laissé) enlever.
Le bruit les a rendu (il ne les a pas rendus mais rendu fous) fous.

Accord avec l'auxiliaire être (le participe passé s'accorde avec le sujet, mais , hélas, pas toujours, ce serait trop beau !)

Ils sont allés pèché des truites.
Ils se sont lavés (= ils ont lavé QUI : se = eux-mêmes, COD avant le verbe).
Ils se sont lavé (= ils ont lavé leurs mains : COD après le verbe) les mains.
Ils se sont ri (ri, verbe intransitif, n'a jamais de COD) de moi.

 

 

Et je pourrais continuer ainsi sur des pages et des pages !

Mais j'ai pitié de vous (et de moi !*) : envoyez-moi vos docs, ça ira plus vite...

*et si vous retrouvez quelque erreur que je n’aurais  pas vue (personne n’est parfait !) je serai la première à vous en féliciter !

Retour à la page d'accueil
Pour qui ?
Mon métier
Comment
Épreuves faciles
Épreuves plus difficiles